Avec une absence de sélection à lentrée pour la majorité des formations et de faibles frais de scolarité, les établissements Belges ont en effet de quoi séduire!
Les candidats bacheliers assp ou sapat.
Accessibles sur concours après le bac, elles sont très sélectives.
Soit être inscrit en terminale dun baccalauréat professionnel assp ou sapat.Cependant, dautres possibilités soffrent à eux.Les écoles accessibles après le bac ST2S Ecoles paramédicales Ils sont 8,5 à intégrer une école paramédicale après le bac.Une fois le secteur déterminé, il vous sera facile dy trouver les métiers qui le composent!La sélection seffectue par tirage au sort : «si le nombre nest pas atteint dans une école, il peut y avoir un transfert dun autre établissement plus prisé», détaille Philippe Emplit, vice-recteur de lUniversité Libre de Bruxelles, particulièrement visée par les étudiants français (en moyenne.Ecoles du secteur social Les écoles du secteur social préparent en trois ans à un diplôme détat, obligatoire pour exercer dans le secteur du social.A lire également : La filière santé La filière social La filière scientifique.Les candidats présentant certains diplômes peuvent se diriger vers une formation en cursus partiel.Animation sociale et socioculturelle, gestion urbaine et développement touristique sont également dautres spécialités accessibles dans cette filière.Le paramédical : BTS diététique.Attention : Le gouvernement belge vient de voter un décret pour la mise en place dun concours en fin de première année détudes de médecine et dodontologie.Il rencontre surtout des Parisiens, et quelques Nordistes.



Et pourquoi pas les BTS esthétique-cosmétique, assistance de direction, hygiè ne propreté environnement ou le Diplôme de Technicien Supérieur en imagerie médicale et radiologie thérapeutique qui réserve 30 de ses places aux meilleurs bacheliers ST2S.
Architecte, avocat, professeur des écoles, il faudra souvent montrer patte blanche à des commissions dexperts ou conseils de lordre, voire repasser les concours pour pouvoir exercer!
En deux ans, les.La procédure pour les non-résidents (ne pouvant justifier de trois années de résidence en Belgique) pour sinscrire en médecine en Belgique, mais aussi en école de kiné, école vétérinaire, dentaire ou orthophonie.Couplée à un an détudes supplémentaire, ces parcours mènent au diplôme détat dassistant de service social (deass ou encore au diplôme détat déducateur spécialisé (dees).La Belgique attire beaucoup détudiant français et notamment nordistes.Parmi les établissements francophones, lUniversité libre de Bruxelles, Catholique de Louvain et de Mons sont incontestablement les établissements qui attirent le plus détudiants français.Présentation par le candidat de son parcours.Outre la qualité de ses enseignements et ses nombreux labels (amba, equis lécole bruxelloise doit en partie son succès à ses frais de scolarité particulièrement attractifs : environ 800 par an contre 8000 en moyenne pour une école française!Même avec un afflux de 10 détudiants européens, aucune concours fonction publique catégorie a paris université ne verra son budget augmenter, le financement par étudiant a diminué de manière spectaculaire, de 20!».Depuis 2006, seuls 30 de non-résidents belges peuvent accéder aux études de médecine, dentaire, vétérinaire, kiné, et, depuis avril 2013, orthophonie.



Les candidats titulaires du Diplôme détat: dAide-soignant (deas dAide Médico-psychologique (deamp dAuxiliaire de Vie Sociale(deavs) ou de la mention «aide à domicile» (mcad).

[L_RANDNUM-10-999]