Cette première séance noblige pas à poursuivre le coaching si les besoins du candidat savèrent en inadéquation avec les objectifs poursuivis par la méthode de travail proposée.
Tous les prénoms ont été modifiés à la demande des intéressés.
Chaque été, depuis 2001, une cinquantaine détudiants suivent ainsi la préparation dIpesup.
Ma méthode de travail repose sur des échanges fréquents avec le candidat au concours.Selection DES etudiants demandant leur inscription.Ce temps de préparation aux concours peut donner droit à des aides financières et à des bourses.Il cadeau rapide fait main leur ouvre la possibilité de se réorienter vers la filière recherche, en vue d'une inscription en thèse.Le centre commun de préparation aux concours de la haute fonction publique est ouvert aux étudiants de toutes les universités, des différents.E.P., des grandes écoles d'ingénieurs, de gestion et de commerce, aux normaliens des trois écoles normales supérieures (Ulm, Cachan, LSH).Signée le et renouvelée en juin quel cadeau pour femme 50 ans 2008 par le président de l'université Paris 1 et le directeur de l'ENS Ulm, une convention précise les modalités de cette coopération.L'ENA organise, pour sa part, la sélection.Lancée par Eric Cobast, ancien professeur de culture générale dIpesup et désormais directeur de la division concours prépas du groupe Inseec, elle revendique 78 inscrits «dont un tiers de boursiers et un tiers détudiants des IEP de région».Le coaching prend la forme de cours réguliers dune durée de 1h30 à 2h ainsi que de contacts à distance pour donner des conseils,"diens si nécessaires.Rodolphe, 26 ans, diplômé dune grande école de commerce et dun master en affaires publiques de Sciences Po dénonce «lhypocrisie dun système».Et le principe de se rendre tous les jours en cours et de faire des devoirs régulièrement me rassure confie létudiant, qui na pas hésité à débourser 3 200 euros pour sinscrire à la préparation dété dIpesup.



« Le concours est organisé fin août, si lon ne veut pas de prépa dété, alors il faut changer la date du concours et pas demander aux individus dêtre vertueux alors que le système ne lest pas.
Leur inscription ne pourra être effective qu'après l'obtention de ce diplôme.
«Ces prépas sont des parasites et ont des pratiques perverses qui remettent en cause la légitimité du recrutement aux concours de la haute fonction publique estime Gérard Marcou, professeur de droit public à Paris 1 et responsable de la prepEna de luniversité Paris.
Classe préparatoire, l'ENA accueille également une classe préparatoire CP'ENA réservée aux étudiants boursiers méritants issus de milieux sociaux défavorisés et désireux de passer le concours externe d'entrée à l'école.Elle assure que les prepEna publiques couvrent lensemble du programme et sont suffisantes pour se préparer au concours de la grande école de ladministration.Paris, alors cet investissement, certes conséquent, dans une prépa privée, me semblait essentiel admet-t-elle.Le débouché principal qui est visé est la réussite au concours de l'ENA ou à d'autres concours comparables.Je me suis même demandé si javais la moindre chance au concours externe en nayant pas fait Sciences.L'ENA apporte son soutien moral et financier à cette formation et à la coopération entre l'université Paris 1 et l'Ecole Normale supérieure.Comme Juliette et Sylvain, la plupart des étudiants qui sinscrivent dans ces prépas privées ont déjà suivi une année de PrepENA «publique cest-à-dire cadeau de noel revendu sur le net sous convention avec la grande école, comme les Instituts détudes politiques, Sciences Po, Paris-Dauphine ou encore luniversité Paris 1 (avec lENS).Or, ces prépas privées permettent aux enfants de riches de sassurer une plus grosse emprise sur le concours où, normalement, la richesse na pas de rôle à jouer développe la jeune fille, qui est passée par la prépa «publique» de Paris 1 et de lENS.Christophe Strassel, conseiller référendaire à la Cour des Comptes, professeur associé à l'ENS Ulm.



Les étudiants s'inscrivent en spécialité «Administration générale branche professionnelle de la mention «Droit public» du master «Droit» de l'université Paris.
Le programme est déjà celui du concours d'entrée, mais seront proposés aux étudiants des sujets de réflexion pour lesquels un étudiant issu d'un M1 en droit public ou en sciences économiques, notamment, ou d'un IEP, dispose en principe de connaissances de base suffisantes.
Une tarification forfaitaire permet de prodiguer les conseils et cours les plus adaptés sans contrainte horaire (450/mois).

[L_RANDNUM-10-999]